Les images du fond des temps (2)

Cette image là, pas de problème, j’ai toujours su où je l’avais vue.

C’était là-dedans, MEGA 2, un jeu de rôle créé par les magazines Casus Belli et Jeux & Stratégie :

Je me trompais juste sur QUI l’avait dessinée. J’ai longtemps cru que c’était Thierry Ségur, qui faisait beaucoup d’illustrations pour Casus Belli.

Mais non, en fait c’était Olivier Vatine, qui illustrait dans ce numéro un scénario intitulé « Cauchemar en bleu à Mortepierre ». Rien que le nom, déjà, vaut le déplacement.

Là aussi, j’ai pu retrouver facilement le journal d’occasion sur internet.

Et là, ô joie et soulagement, extase des plaisirs simples, page 85, cette image qui m’avait fasciné à l’époque, et qui me fascine encore maintenant. Regardez-moi ça, n’est-elle pas magnifique ?

Est-ce que c’est l’éclairage ? Les réverbérations de la surface de l’eau sur les murs ? Le mystère du labyrinthe sous-marin ? Les petites bulles qui remontent à la surface ? La grosse carpe plus gonflée qu’un Dwayne Johnson un soir de gala à la WWE ? La souplesse énergique du trait de Vatine ? Mais c’est tout ça à la fois, bien sûr, Mesdames Messieurs, vous l’aurez compris bien avant que je termine cette phrase sibylline.

Tout est beau dans cette image. Je l’adore. Merci, Olivier Vatine © .

Oui, c’est vrai, il a fait encore deux-trois trucs, après ça. Mais bon, c’était de la redite.

Je déconne, évidemment. Vous avez vu la carrière du monsieur ?

Tant que j’y suis, il y a cette autre image. La couverture d’un album qu’il a réalisé en 87 avec son complice Thierry Cailleteau. Je n’ai pas lu l’album, la couverture me suffisait à rêver. Et puis, rien que le titre…

Bon sang, me disais-je, ces gars-là ont vraiment tout compris à ma problématique du moment, c’est dingue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.